Le journal de Gary

Mercredi de vacances tranquille...

On est en vacances et ça fait du bien ! Du bien de prendre son temps, du bien de ne rien faire, du bien de casser le rythme et de prendre du temps pour soi ! Ce n’est pas à négliger !!! ! Il faut profiter du temps que l’on a devant soi. Certes j’ai la chance de pourvoir prendre des congés à chaque période scolaire. Du coup, ça permet de se ménager des plages de repos assez importantes sans trop enchainer les périodes de travail. Je sais que j’ai de la chance de pouvoir faire ça et que ce n’est pas donné à tout le monde ! J’en profite tant que je peux le faire !

Aujourd’hui c’était repos total. Les enfants ont profité de leurs cadeaux pour jouer. Ils ont presque bien pris le fait que je leur demande de faire des devoirs… Oui, je dis bien presque. Faut pas exagérer non plus ! Mais ça va, il s’y sont mis.
Le seul point négatif de ces cadeaux c’est le casque de gamer que j’ai pris à mon grand. Il le voulait depuis longtemps et en avait très envie. Je devais lui prendre pour cadeau. Cependant, je n’avais pas pensé qu’ils puissent communiquer avec… leur beau-père (le compagnon d’Ophélie). Ce matin je suis resté con quand j’ai vu que mon petit jouait et parlait avec lui… Mais que pouvais-je faire. Pour l’histoire, Ophélie, avait pris un téléphone à mon grand lors des premières grandes vacances (il y a un an et demi) sans, évidemment, me demander ce que j’en pensais. Ce téléphone faisait donc la navette entre mon appart et chez leur mère. Bon, c’est vrai que c’était pratique de pouvoir les appeler quand je voulais. Je la soupçonne d’avoir souvent mis le téléphone sur silencieux car ils ne répondaient jamais quand j’appelais… Bizarre… Et puis elle a décidé de tout arrêter car ils ne l’appelaient pas souvent. C’est vrai qu’ils leur arriver d’oublier d’appeler pendant deux ou trois jours. Mais ce sont des enfants. Passé l’instant de l’avoir eu et du gadget que ça représentait, ils l’ont oublié ce téléphone. Et je n’aimais pas savoir qu’elle avait un lien avec mon foyer et ma vie par le biais de ce téléphone. Je détestais les moments pendant lesquels ils appelaient. La colère montait de suite. Donc avec l’arrêt du portable, chacun avait repris l’exclusivité de l’intérêt des enfants pendant sa semaine. Mais ce casque recrée un lien et ça ne me plait pas du tout. Bon de toute façon leur beau-père ne vit pas ici. Il doit être là pour les vacances. Du coup, ça n’arrivera pas souvent ce type de dialogue. Et puis, pour l’anecdote, leur petit frère hurlait dans le micro et ça, ça me ravit au plus au point !!! !

Depuis ma rencontre avec Gil je n’ai plus ouvert une appli de rencontre. Je n’en ressens pas le besoin. Ni l’envie. Et ça me fait un bien fou ! Vraiment. C’est appli c’est de la merde. Je n’en peux plus. Je ne sais pas si Giles est celui qui pourrait me les faire quitter. Je ne veux présumer de rien. On s’entend bien. On se dragouille un peu. C’est léger, c’est doux et ça fait un bien fou !

Je pense avoir terminé pour aujourd’hui !

A demain les amis !