Le journal de Gary

La soirée avec Seth.

Comme convenu, hier, j’ai rejoint Seth à son hôtel à une centaine de kilomètres d’ici. Je l’avais déjà rencontré au mois de janvier dernier et j’avais eu une bonne impression. Ce n’est pas un beau gosse mais putain, il dégage un truc ce gars !! ! Il a de super beaux yeux et une carrure de rugbyman assez sexy ! En plus de ça il est simple et sympa. Je savais qui j’avais en face de moi quand j’y suis allé.
Quand je suis arrivé il avait prévu une petite bière pour l’apéro ! On s’est mis à parler d’un peu et un rapprochement s’est opéré… Il m’a demandé si je préférais diner avant ou après. J’ai dit avant. Mais c’est pas pour autant que l’on a arrêté !! ! Loin de là !!! ! Et franchement, c’est le meilleur plan que j’ai fait depuis un bon bout de temps avec un plaisir d’une rare intensité ! Je commençais à ronronner dans ces plans un peu nases et ça m’a fait franchement du bien de sortir un peu de cette médiocrité !
Après ça on est allé au resto à côté de l’hôtel. C’était sympa. On a parlé, on s’est raconté un peu nos vies. J’aime bien la conception qu’il a de la vie, du travail, de l’effort. C’est un garçon intéressant. Simple, sans fioriture et c’est ce qui le rend très charmant.
Après on a rejoint l’hôtel pour un deuxième round assez intense ! Mais tout ça, ça fatigue !
On s’est endormi, l’un contre l’autre. C’était très agréable !

Au petit matin, après un moment un peu chaud, j’ai pris une douche rapidement et j’ai pris la route pour aller bosser. Je n’étais pas très frais sur toute cette journée !

Franchement, je me verrai bien avec un gars comme ça ! C’est tout à fait mon genre d’homme.
Malheureusement, c’est inenvisageable… Il habite loin et a un job qui l’amène à beaucoup bouger. C’est impossible d’envisager quoi que ce soit. Entre ses déplacements et mes obligations de père de famille je ne vois pas comment on pourrait envisager quelque chose de sérieux… Bref, ce n’est pas le bon candidat. Pourtant il me plait.

Allez, j’arrête là car je n’arrive pas à me concentrer sur la rediff des Bracelets rouges.