Le journal de Gary

Retour au taf.

Mercredi de reprise. Il faut ce qu’il faut ! J’ai passé de bonnes vacances, j’ai eu du temps pour moi. Maintenant il est temps de reprendre. Pas envie mais obligé… Le réveil a sonné a 7h00. C’est donc très logiquement que je me suis trainé sous la douche vers 7h30… Donc en retard au taf pour la reprise. Heureusement que ce retard a été atténué par un trafic très fluide ! Merci vacances scolaires et gueules de bois du nouvel an !!!!
Reprendre au milieu de vacances scolaires dans les couloirs quasi désertiques est assez déprimant. Mais reprendre au milieu de vacances scolaires dans des couloirs quasi désertiques avec une panne de chauffage est inhumain !!! ! D’autant plus qu’en ce moment il fait super froid. Je suis donc parti à la recherche d’un des derniers radiateurs soufflants qui n’ont pas été confisqués par les services techniques… Et j’en ai trouvé un !! ! Ouf, la journée est sauvée !!! !

Nous nous attelons donc, ma collègue de bureau (Rita) et moi à des activités que nous faisons traditionnellement en début d’année : jeter nos calendriers et… vérifier le nombre de jours de congés 2018 qui alimentera dans quelques jours notre compte épargne temps (le fameux CET). Et cette année malgré les rendez-vous médicaux des enfants, les grèves et autres impondérables, j’aurai la chance d’épargner trois jours de congés !! ! Trois jours !! ! Champagne !! !

Sur les coups de 11h, mon estomac a commencé à réclamer sa portion de ration de nourriture qu’il avait l’habitude d’avoir depuis plusieurs jours dont je l’avais privé pour cause de régime post fêtes de fin d’année rendu obligatoire par une pesée horrifique annoncée par ma balance…

Et là, plus miraculeux qu’un aveugle qui recouvre la vue, qu’un éclair de génie d’un candidat de réalité pouvant citer trois lettres de l’alphabet d’affilée, le chauffage s’est remis en marche !! !

Dans le courant de l’après-midi et dans un élan de motivation dont je ne me sentais pas capable, je me suis mis sur un compte administratif. Et là, miracle de la nouvelle année, j’ai bossé ! J’ai même bien avancé ! C’était sans compter sur Rita, qui avait décrété que la journée de travail était terminée… à 15h30… Alors j’ai continué mon analyse au milieu d’avion en papier, cocotte et même un bateau… Pas facile la vie de fonctionnaire.
N’y tenant plus, et après avoir homologué la longueur du vol de l’avion de Rita, nous avons quitté les lieux à 16h57.

J’ai fait quelques courses et je suis rentré. J’ai tué mon premier jour de régime avec du tarama et des chocolats…
Bon, demain je ferai mieux !

Allez assez pour aujourd’hui !! ! A demain les copains !