Le journal de Gary

← Retour au journal

janvier 2019

Nouvelle année, résolutions et la suite.

Nous voilà en 2019 ! Le temps passe vraiment vite. 2018 est déjà derrière moi. Je n'ai pas vu le temps passer. Je ne vais pas dire que les années passent et se ressemblent. Non, ce n'est pas le cas. 2016 était l'année de la séparation, 2017, celle des difficultés. Cette année a été dans l'ensemble plus simple que les années précédentes. Pas toujours facile mais beaucoup plus simple. J'ai mon appart, la garde alternée de mes enfants. Je me sens bien dans ma vie. J'ai encore quelques petits trucs à améliorer mais je me sens bien ! Cette année il faut absolument que (...)

Retour au taf.

Mercredi de reprise. Il faut ce qu'il faut ! J'ai passé de bonnes vacances, j'ai eu du temps pour moi. Maintenant il est temps de reprendre. Pas envie mais obligé… Le réveil a sonné a 7h00. C'est donc très logiquement que je me suis trainé sous la douche vers 7h30... Donc en retard au taf pour la reprise. Heureusement que ce retard a été atténué par un trafic très fluide ! Merci vacances scolaires et gueules de bois du nouvel an !!!! Reprendre au milieu de vacances scolaires dans les couloirs quasi désertiques est assez déprimant. Mais reprendre au milieu de vacances scolaires (...)

Passage furtif en appli.

Malgré la reprise, je me couche toujours tard… Et je me réveille toujours en catastrophe. Ca me fait du bien de ne pas avoir les enfants pour pouvoir souffler un peu. Là on va repartir, à partir de dimanche soir, sur une période assez intense, sans trop de coupure… Ca va le faire. Mais pour ça il faut que je sois d'attaque ! Et pas trop fatigué… Cette semaine j'ai pas les enfants. Je me suis reconnecté sur les appli pour souhaiter une bonne année à un pote. Et là, mes réguliers qui ne me voyaient pas en ligne depuis plusieurs jours m'ont fait des tas de propositions de plq. (...)

Un vendredi soir tard...

Ca y est, c'est le week-end ! Ca va faire du bien ! J'ai du mal à avancer en ce moment au taf. Blocage sur les nouveautés législatives. Du coup la motivation n'est pas trop là. Je bute sur des trucs relatives simples, sur des trucs qui pourraient aller beaucoup plus vite mais il y a des choses qui n'ont pas été simplifiées et qui alourdissent le travail. Alors déjà que le taf me plait moyen, là fait donne vraiment pas envie… Je verrai lundi. Une chose est sure : il faut que je me bouge et que j'accélère la cadence. Sinon, je vais me mettre en retard sur ma campagne… Et ça (...)

En attendant Gil

Gil est en route. Il m'a envoyé un sms il y a peu. Il devrait être là un peu avant 21h. Je languis de le revoir ! Une soirée, une nuit et une journée ensemble ! C'est top ! J'ai fini ma série guimauve ! Bon c'était pas mal. Frais et drôle. Ca fait du bien de voir des trucs comme ça ! Ca vide un peu la tête et franchement la légèreté me va tout à fait bien en ce moment ! Hier je me suis couché à presque deux heures du mat ! Ce matin réveillé vers 8h20 et levé vers 9h. Ce soir on sort, puis nuit torride en perspective ! Demain ce sera grasse mat ! OBLIGE !!!! Je me pose (...)

En douce compagnie...

Me voilà à une heure à laquelle on n'a pas trop l'habitude de me voir. Gil est parti il y a une heure. Un peu tôt à mon goût mais il avait l'anniversaire du fils d'une amie. Du coup, il est parti plus tôt. J'ai passé un bon week-end. Gil est arrivé alors que les petits fours étaient en train de cuire ! Merde mauvais timing de 10 minutes !!! Il a fait vite je trouve. On a donc mangé un bout et bu un verre. On s'est raconté notre semaine en se dévorant des yeux ! Puis il est allé prendre une douche pour que l'on parte au ciné. Il était beau dans sa chemise noire et il sentait (...)

Un pas en arrière.

Hier soir j'attendais une conversation avec Gil à propos de notre tiède séparation. Mais je ne l'ai pas eue. Sur les coups de 20h je lui ai envoyé une photo de moi avec ma couronne. On avait fait les rois avec les enfants et j'ai eu la fève. Je lui ai demandé, à défaut de choisir ma reine, s'il voulait être mon roi. Il a botté en touche. Il est resté silencieux le reste de la soirée. Je me suis mis au lit vers 22h30 et je lui ai envoyé un sms de bonne nuit. Il y répondu plutôt timidement quelques minutes plus tard. Ce matin je lui ai envoyé un sms en lui demandant ce qui (...)

Attendre en silence.

Je suis dans une période d'attente. En attente de savoir ce que Gil décidera. Bien que je sache au fond de moi les raisons de ce retrait. On est resté sans échange depuis hier midi. On conversait régulièrement et ça manque. Mais je respecte son besoin de réflexion. C'est difficile de passer d'un état de bien être et de quiétude à une désarmante incertitude. Toute ce que j'imaginais part en fumée comme ça sans qu'il ne soit rien passé de spécial. J'ai du mal à me dire que malgré ce qu'il disait (que j'étais une belle rencontre) et tout le reste, il n'envisage pas un après. (...)

Ecrit léger.

J'avais prévu de faire un écrit déprime sur Gil mais en fait, ça attendra demain. Il y a quelques temps un pote (entendons par là un mec avec qui j'ai couché) m'avait proposé de faire un resto avec une connaissance en commun (entendons par là un mec avec qui on a tous les deux couché). Du coup, j'ai créé un groupe WhatsApp en début de soirée de soirée et depuis on raconte que des conneries !!! D'allusions grivoises en proposition à peine cachée ça parle sex depuis tout à l'heure !!! Mais ce ton léger me convient tout à fait ! Après ces derniers jours, un peu de (...)

Pour clore l'histoire.

Ca matin, Gil m'a envoyé un sms. Il m'a dit : Je voulais te dire avant tout, excuse moi mais je préfère te l'écrire car je souhaite que tu me comprennes… Merci pour la rencontre, merci pour ces moments partagés, tu es un gars en or avec un grand cœur. On se serait rencontré à un autre moment ou dans d'autres conditions… mais je ne suis pas prêt… tu connais ma situation, je connais la tienne, c'est pour cela que je préfère arrêter. J'espère que tu ne m'en voudras pas trop, je t'embrasse. Gil Voilà ses propos. Bon, je m'y attendais. J'en avais parlé ici. Depuis dimanche (...)

Remonter la pente.

Le contre coup de la "rupture" s'est fait à partir d'hier en fait. Jeudi j'allais assez bien. Mais hier c'était plus compliqué. Rita a vu que ça n'allait pas. Je lui ai dit que j'étais fatigué (ce qui est vrai). Du coup, c'est passé assez facilement. J'oscille entre Des fois je repense à Gil. Ca me revient comme un flash. Une chanson, un mot, une impression. Alors un petit coup de blues s'installe. Je le chasse rapidement. Je ne veux pas me laisser aller à la mélancolie. Oui, j'ai le droit d'être malheureux mais on ne va pas y passer Pâques dessus. C'est comme ça. La semaine (...)

En boucle.

J'attends Tony qui devrait arriver dans quelques temps. Il est sur la route. J'ai maintenu le rendez-vous malgré une envie plutôt moyenne… On verra ce que ça donne. M'occuper m'empêche de penser. Alors, c'est bien comme ça ! Mais j'ai besoin d'écrire. De vider mes mots ici. Avant de partir, et comme souvent le dimanche quand je me prépare, mon second me dit : Lui : Papa, j'ai pas envie de te quitter. Pourquoi maman ne vient pas ici avec mon petit frère, mon chien. Ne me dis pas que c'est pas possible. Mais bon, cette fois, tu ne fais pas ton plan. Moi : Mais de quel plan du (...)

Rencontres multiples.

Ma soirée d'hier avec Tony était moyenne. On a pris un verre et on a grignoté un bout. Et en fait, il n'avait qu'une seule envie : que je le saute. J'avais préparé un repas car il habite loin. Mais on ne l'a pas consommé. J'adore faire les trucs pour rien... Après en terme de personnalité on n'est pas vraiment compatible. Il a 33 ans, j'en ai 39. Je suis père, il vit chez ses parents. Bref aux antipodes. Il a des avis très tranchés sur certains points, il est assez intransigeant et semble vivre dans son monde. Je regrettais de lui avoir proposé de passer la nuit à la maison. Mais (...)

Des raisons objectives.

Bon, l'histoire avec Gil est en train de passer. Ca n'a pas assez duré pour que ce soit si prégnant. Bien sûr, les premiers jours n'étaient pas facile car tout a été très soudain. Mais au fil du temps ça s'estompe. Avec le recul ça aurait été compliqué avec Gil. La distance c'est assez rédhibitoire. Je me rends compte qu'avec ma situation c'est compliqué. La garde alternée m'empêche de vivre certaines choses. C'est normal. Une semaine sur deux je suis père et uniquement père. Du coup, je ne suis disponible pour personne. Bob avait raison quand il disait que la distance (...)

Amer et cru.

Je continue mes frasques sexuelles… En quatre jours, quatre mecs différents et des louanges sur mes prouesses sexuelles, ma sensualité, ma virilité ou mon physique. Et j'en ai rien à foutre. Non, je ne fais pas mon blasé. Mon physique je le déteste en ce moment. J'ai du mal à me voir dans un miroir alors accepter des compliments de mecs que je connais à peine c'est plutôt compliqué. Et pourtant j'arrive à trouver des candidats pour passer dans mon lit. Demain il y en aura un autre. Pas encore vendredi et possible deux samedi. Ouais, je plais alors que je me déteste. Beau pied de (...)

D'une façon de voir les choses.

Comme convenu, hier soir Thibaud est venu. Il y a des rencontres qui marquent plus que d'autres. Il y a des gents qui vous font réfléchir. Thibaud fait partie de ces personnes. Il a toujours ce côté timide et un peu paumé. Mais c'est un vrai gentil. J'aime sa façon de voir les choses. Il est simple. Il ne se prend pas la tête. Sa formation se termine au mois de février. Il a donné son préavis pour son appart. A la fin du mois de février il part voir sa sœur quelques semaines, puis un ami et s'installera chez son père. Il m'a dit qu'il avait commencé à se débarrasser de (...)

Séduction

Petite journée tranquille aujourd'hui. Je n'ai pas fait grand chose… Ce matin, j'ai glandé jusqu'à midi ! J'ai pas foutu grand chose. Ah si, j'ai lancé une lessive. J'ai joué à la console. Les enfants ont voulu que je me remette à Zelda, du coup, ce matin je m'y suis mis un peu… Les consoles de jeu c'est comme un paquet de M&M's (ou de chips, de saucisson ou de shamallow, chacun choisit ce qu'il préfère), impossible de s'arrêter quand on a commencé ! Et puis je me suis souvenu que je n'avais pas acheté de gâteau pour l'anniv de mon second qui a lieu demain. Du coup, je me (...)

Pas la forme

C'est pas la grande forme ce soir. Sur les coups de 17h, j'ai commencé à avoir mal à la tête. J'ai pris du paracétamol dans la foulée. Depuis ça ne me quitte pas. Je n'aime pas ça… J'espère que la nuit de sommeil suffira à me requinquer. D'ailleurs, je me sens pas d'écrire plus que ça. Bonne soirée et à demain en meilleure forme. (...)

Les devoirs

Mon mal de tronche d'hier est tout simplement du à un manque de sommeil. Je me suis assoupi pendant la soirée et en me réveillant j'allais un peu mieux. Bon, c'est pas la super forme non plus mais si je me couche tôt dans les jours à venir ça ira mieux. Il faut vraiment que je gère mieux mon sommeil. Ca conditionne tellement de trucs. Donc ce soir, après Infidèle, je me couche. On est lundi. Demain il y a école. Donc il y a des devoirs. Mais pourquoi infliger ça… aux parents ???? Je le demande. Du fait de mon emploi du temps, après la classe mes enfants vont à la garderie. (...)

Amitié.

Vendredi dernier, je disais, sur une conversation Whattsapp que j'ai avec deux collègues de boulot (Gina et Tina), que je n'avais pas d'ami au taf. C'est vrai. Un ami au sens que je lui donne c'est la personne que tu appelles à quatre heures du mat quand tu n'arrives à pas à dormir. Et au taf il n'y a personne que je peux appeler à quatre heures du mat ! C'est la vérité ! C'est comme ça. Ce sont des collègues, des potes mais pas plus. On ne se voit quasiment pas en dehors du taf, je cloisonne ma vie de sorte qu'il n'y a presque aucune intéraction entre elles et moi. C'est comme ça. (...)

Mercredi enfants.

Aujourd'hui j'ai pris ma journée car j'avais des rendez-vous. Du coup, j'en ai profité pour passer du temps avec les enfants. Ce matin on avait rendez-vous pour mon second au CMP. Après le rendez-vous pour mon premier au mois de décembre, on a fait le point pour mon second. Son entretien était assez court. Il y était allé la semaine dernière. Du coup, il n'avait pas grand chose à raconter. Après on a fait le point pour voir comment tout ça se présentait. Dans l'ensemble, je trouve qu'il va mieux. La séparation du dimanche soir est toujours compliqué mais dans l'ensemble ça va (...)

La jounée RTT.

J'ai la chance d'avoir un taf qui me permet d'avoir des RTT. Près de jours. C'est pas négligeable. Je fais en sorte prendre une semaine de vacances à chaque périodes de vacances scolaires pour passer du temps avec les enfants. Pour 2018, ça a été compliqué pour moi. J'ai pris tous les mercredis des semaines où j'avais les enfants car ils avaient école le matin. Il fallait que je les récupère à 11h30. Cette année, avec le retour de la semaine de quatre jours c'est plus simple : mes parents les gardent le matin et je les récupère après le repas. Du coup ça me fait économiser (...)

Identification.

Je suis en train de discuter avec un pote (dont j'ai du parler ici mais dont j'ai aussi oublié le pseudo !!!) via un chat de rencontre et il me dit qu'il regarde les qualif de l'Eurovision. Il me dit que deux gays sont en lice pour représenter la France au concours. Il me dit : On est en force, lol !!! Dans le fond il a raison. Cependant, je ne me sens pas concerné. J'ai du mal à m'assimiler à la population gay. Et pourtant c'est bien ce que je suis… Mes pratiques sexuelles ne ressemblent en rien à des pratiques hétérosexuelles. En fait, si, ça pourrait y ressembler sauf que ce (...)

A trois.

On avait convenu, avec Nick et Matt de se voir ce soir pour faire un plan à trois. Tout le monde a tenu ses engagements et on s'est vu. Nick est arrivé avec un peu d'avance. On a parlé. On s'est raconté nos vies, nos rencontres. A un moment de la conversation, alors que l'on parlait de nos rencontres, je lui ai dit que les gars entraient et sortaient de nos vies au gré de nos existences, de nos choix et du hasard. Je me suis rendu compte, trop tard, que c'était ce qui s'était passé pour lui et moi. Mais au final, j'ai insisté pour enfoncer le clou. Avec le recul, Nick ne me voyait (...)

Doublé.

Comme je disais cette nuit, je ne suis pas allé bosser. Ce matin je me suis réveillé à 8h. Tranquillement. J'ai pris mon petit dej et je me suis foutu sur la console de jeu. J'ai trainé jusqu'à midi. Ca tranche avec mes journées de samedi et de dimanche où je n'ai pas eu beaucoup de temps pour moi. Entre les enfants, l'intendance de la maison et tout le reste j'ai été super occupé. Il y a des week-ends comme ça. Celui-là fut particulièrement chargé. Aujourd'hui fut la journée des hétéros ! J'en ai rencontré deux. La quarantaine passée, mariés, des enfants. Bref, le (...)

Toujours là.

Juste un mot pour dire que je suis toujours là. Je subi les désagréments d'une grippe. A bientôt. (...)